Les primes augmenteront en moyenne de 2,2% en Suisse

Les primes augmenteront en moyenne de 2,2% en Suisse. La hausse représente 8,42 francs par mois.

Les primes pour enfants augmenteront en moyenne de 2,4%, celles pour les jeunes adultes de 3%. Plusieurs caisses réduisent en effet une nouvelle fois les rabais octroyés aux 19-25 ans.

De nombreux assurés ayant opté pour un modèle d’assurance de base économique, de type HMO ou médecin de famille, verront également leur facture mensuelle augmenter davantage que la moyenne. «Certains rabais accordés pour ces modèles étaient trop élevés», écrit l’OFSP dans son communiqué, sans donner davantage de précisions.

Dans sept cantons (BE, BL, BS, JU, NE, TI, VD), la hausse moyenne de la prime pour un adulte sera inférieure à 2%. Les habitants de cinq cantons (AI, AR, LU, OW, SG) paieront en revanche plus de 3% de plus pour leur assurance maladie de base. Pour le reste, l’augmentation se situera entre 2% et 3%.

Plus de 500 francs pour les Bâlois

En chiffres absolus toutefois, ce sont les Appenzellois des Rhodes-Intérieures et les Nidwaldiens qui s’en tirent le mieux, avec 308 francs par mois. Les moins chanceux, les habitants de Bâle-Ville, doivent eux débourser 512 francs chaque mois. Ils sont les seuls à devoir payer plus de 500 francs.

Cette disparité se retrouve dans les cantons romands. Les plus chanceux sont les Valaisans (342 francs), les moins favorisés les Genevois (483 francs). Les Tessinois se situent pour leur part un peu en dessus de la moyenne (415 francs).

Augmentation constante

Ces dix dernières années, les primes ont augmenté en moyenne de 3,5% chaque année, rappelle l’OFSP. Lors de l’introduction de la Loi sur l’assurance maladie en 1996, la prime standard s’élevait à 173 francs, contre 396 francs pour 2014.

Les montants mensuels à assumer par une famille pour l’assurance maladie de base peuvent donc être importants. Outre 792 francs en moyenne pour les parents, il faudra compter en moyenne l’an prochain 92 francs pour chaque enfant de moins de 18 ans. Les jeunes de 19 à 25 ans encore à charge de leurs parents, pour raison de formation par exemple, coûteront en outre 364 francs en moyenne par mois. (ats/Newsnet)