Santésuisse met en garde contre des courtiers «malhonnêtes»

Des démarcheurs qualifiés de «malhonnêtes» sévissent dans certains cantons particulièrement concernés, explique santésuisse dans un communiqué. Les plaintes proviennent surtout du nord-est de la Suisse.

Et santésuisse de prévenir: si un remboursement des primes devait avoir lieu, les assurés concernés en seraient avisés par leur assureur. «Les courtiers et les intermédiaires n’ont aucun rôle à jouer ici».

Plainte à l’étude

«Santésuisse condamne cette façon d’agir avec la plus grande fermeté» et appelle à une extrême prudence. Elle étudie par ailleurs l’opportunité de porter plainte contre inconnu pour «usage fallacieux de l’appellation santésuisse».

Neuf cantons, dont Genève, Vaud, Zurich, le Tessin et Neuchâtel ont payé quelque 2 milliards de francs de primes en trop entre 1996 et 2000. La commission de la santé du Conseil des Etats planche actuellement sur ce problème pour trouver une solution. (ats/Newsnet)